Valeur ajoutée… ?

Voilà une expression qui en aura fait bondir plus d’un, le CJC y compris. Elle est d’autant plus ambiguë, confrontée aux orientations du gouvernement Michel. On ne comprend, en effet, pas très bien ce qui est ajouté : on diminue le pouvoir d’achat, on coupe dans le chômage, dans les budgets de la santé, on supprime des emplois, on réduit le crédit-temps à presque rien. Attention, Charles, parce qu’en retour l’addition risque d’être salée : solidarité + agitation sociale + collectif + valeurs démocratiques !