Une thèse en 180 secondes !

C’est le défi fou lancé aux doctorants francophones du monde. Ce concours leur permet de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. La finale internationale se déroule à Montréal en septembre.
Edwine Goldoni, doctorante en Sciences Psychologiques et de l’Education (UCL) y présentera sa thèse sur "la professionnalisation du bénévolat". Tout cela en 3 minutes chrono. L’occasion pour le CJC de souligner un sujet qui lui tient à cœur : le volontariat !
Bonne chance aux trois candidats belges !