Tout ça pour 2 pandas …

Prenez deux pandas. Ajoutez l’intérêt du gouvernement chinois. Saupoudrez de concurrence : anversois versus Pairi Daiza. Secouez le tout, et vous obtiendrez presqu’une affaire d’état. Remettez cela dans un contexte pré élections, moitié rouges montois, moitié N-VA, et vous décrocherez la palme communautaire du débat ! 2 pandas, quoi c’est tout ce qu’Elio aura réussi à négocier avec les chinois ?