Tous à l’école ?

A l’heure où, dans la plupart des pays du monde, petits et grands regagnent les bancs de l’école, l’UNICEF fait un constat alarmant. Près de 30 millions d’enfants dans le monde ne peuvent poursuivre leur scolarité pour cause de conflits ou situations d’urgence. Les combats en Ukraine, la guerre en Syrie ou encore l’épidémie provoquée par le virus Ebola ne sont que quelques exemples de ces crises qui ont atteint un niveau record cette année. Une injustice supplémentaire pour ces enfants pour qui l’éducation pourrait représenter une brève mais salutaire échappatoire face aux horreurs dont ils sont les témoins quotidiens.