Selfie : égocentrisme ou rapprochement aux autres ?

Le selfie, l’autoportrait ou encore égoportrait numérique, est devenu une pratique extrêmement répandue.
Il est souvent présenté comme le reflet d’une jeunesse où règne l’égocentrisme et un besoin presque compulsif de partager son intimité.
Pourtant, comme le souligne Yves Collard de Média Animation, « le selfie sert également à catalyser les bons moments passés en groupe ». Aussi, plutôt que de le voir comme un simple moyen de glorification de soi, ne devons-nous pas considérer qu’il contribue à créer une intimité sociale et donc un rapprochement avec les autres ?