Sécurité, quand tu nous tiens…

Dans une carte blanche publiée le 6 avril dans le Soir, de nombreuses associations, dont MagMA ainsi que plusieurs partenaires du CJC, dénoncent le climat de suspicion dont est victime la société civile, et notamment les asbl, que ce soit à Bruxelles ou dans l’ensemble du pays. Contrôle des asbl sous couvert de prévention de terrorisme, levée du secret professionnel au sein des CPAS, expulsion des étrangers pour troubles à l’ordre public ne constituent que quelques-unes des mesures envisagées par le gouvernement au nom de la sécurité intérieure. Si celle-ci a pu justifier, pendant un temps, l’adoption de certaines mesures, les signataires du texte se refusent à vivre dans un pays dominé par la peur, la stigmatisation et les amalgames. A cette dérive sécuritaire, ces associations d’origines diverses souhaitent opposer une éthique associative qui redonne, aux valeurs de solidarité, d’égalité et de liberté, la place qui devrait être la leur dans une société démocratique. Un appel que le CJC salue avec ferveur !

http://www.cbcs.be/A-la-peur-et-au-securitaire-opposons-une-ethique-de-la-solidarite-et-l#nb1