De soi aux autres

SIAJ - Service d’information et d’animation des Jeunes

De soi aux autres.

1. Objectif

Service de jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le SIAJ œuvre, depuis un bon nombre d’années, au « développement d’une citoyenneté responsable, active, critique et solidaire chez les jeunes ». L’association s’efforce de leur offrir l’occasion de faire passer un message qui leur tient à cœur au moyen d’espaces et d’outils de libre expression. En parallèle à ces animations socioculturelles, le SIAJ mène avec les jeunes une réflexion sur leurs aspirations, leurs problèmes et leurs relations avec la société.

2. Démarche et public cible

Le SIAJ propose aux jeunes de créer, là où ils vivent, des groupes d’expression personnelle et collective qui se veulent autant de lieux où l’on peut (re)construire son identité. Son ambition est de faciliter l’émergence des parts d’humanité et de citoyenneté que ces jeunes ont en eux et à les « (re)connecter » à celle des autres. Avec le SIAJ, des jeunes choisissent de se réapproprier ce qu’ils vivent en le mettant en mots, en écrits, en images et en l’offrant aux regards de ceux qui veulent bien les entendre.

Les projets que le SIAJ met en place privilégient une démarche pluridisciplinaire s’appuyant sur la réappropriation de son histoire de vie, son expression orale et écrite et la production d’images, photographiques ou autres. Tous les projets du SIAJ visent à créer de l’épanouissement personnel et du lien social par la participation active à des actions socioculturelles et artistiques de qualité. Les interventions du SIAJ s’appuient sur la capacité qu’a chaque jeune à être acteur de sa propre vie et moteur de changement là où il vit pour peu qu’on l’accompagne et le soutienne.

Ses publics sont divers : les jeunes peuvent participer aux activités de Centres ou Maisons de jeunes, avoir fait appel aux services d’une AMO, faire l’objet d’un placement en IPPJ, être étudiants dans le secondaire ou le supérieur, émarger au CPAS,… Une même énergie les rassemble : ils ressentent le besoin de s’interroger sur la place qu’ils occupent dans le monde d’aujourd’hui pour réaffirmer les valeurs qui les animent, ils veulent réfléchir aux moyens d’action qui s’offrent à eux en vue d’infléchir leur avenir, ils ont la volonté de communiquer et de partager leurs découvertes avec les autres afin de briser les logiques d’isolement et d’enfermement qui caractérisent nos sociétés occidentales.

3. Logique d’action

Les activités et interventions du SIAJ sont diverses et toujours adaptées à leur public. Elles peuvent aller de l’animation d’une journée de sensibilisation à la réalisation d’un véritable projet d’intervention sociale s’étalant sur toute une année. Elles sont toujours discutées et négociées avec les jeunes eux-mêmes afin de répondre aux mieux à leurs demandes. Elles impliquent toujours une communication publique : exposition, affiche, livre ou simple communication verbale, tous les moyens sont bons pourvu qu’ils soient entendus !

4. Historique des actions menées

Depuis 1983, le SIAJ a mené à bien de nombreux projets dont les plus notables sont :

  • Les expositions « Jeune, moi ça me déclenche », « Image in Droixhe », « Citoyenneté », « Yes we can ! », « Tous azimuts », « Voyages » ou « Rêve d’école »
  • Les affiches et cartes postales « Nos parts d’humanité », « Indifférence » ou « Liberté »
  • Les livres « Et les profs au milieu ? Du malaise au débat. Du débat au projet », « Vies en IPPJ, et si on en parlait ? », « Molinay 4100 », « Je, tu, ailes », « Paroles de chef ! » ou « 13 – Pratiques culturelles, trajectoires sociales et constructions identitaires »
  • Les DVD « Parentalité » ou « Danse avec les autres »
  • Des participations aux « Biennales de la photographie de Liège », des « Nocturnes du Botanique », de la « Convention Blog de Hannut » ou du « Congrès 2012 du SeGEC »