Rire de tout ?

La liberté de pensée et d’expression, qui passe parfois par l’humour, est un des fondements de notre démocratie. On constate malheureusement un raidissement à la fois communautaire, religieux et politique face aux bouffons d’un Etat. Qui décide pour nous de ce qui est drôle ? « On peut rire de tout mais pas avec tout le monde » disait Desproges. Il résume bien la situation catastrophique d’aujourd’hui. Le rire peut être utilisé pour ouvrir l’esprit et réfléchir sur des sujets graves de façon détendue sans front plissé et moue boudeuse. Notre démocratie ne peut pas niveler la pensée par le bas sous prétexte que certains ne comprennent pas ou que l’on veuille plaire à tout le monde. « Le rire reste le propre de l’homme. », disait Rabelais.