Quand les parias de l’école parlent !

Nous avons tous notre opinion sur l’école et ses faiblesses, ses qualités parfois aussi. Mais finalement, les premiers concernés on les entend trop peu. Entre les décrets « inscriptions », « cadre », « missions », … ces aspects sont souvent déracinés de la réalité.

L’Unicef, sa section belge du moins, donne la parole à un millier d’enfants « fragilisés » (redoublement, relégation et décrochage scolaire). Notre système scolaire est encore trop souvent source d’inégalités. Ces témoignages nous rappellent que ce sont des filles et des garçons derrière les statistiques. Leur parole doit être entendue par les pouvoirs politiques mais aussi par tous les acteurs de l’enseignement. Et toi, tu en penses quoi ?