Pontificat à louer !

Surprise pour les uns, attendue pour les autres, Benoît XVI aura fait parler de lui en annonçant sa démission. L’Eglise catholique est ainsi remise sur le devant de la scène médiatique sans ouvrir la porte du scandale. On peut même lire un certain intérêt (voire même un intérêt certain) quant aux procédures et étapes à venir.

S’il est essentiel de penser et d’organiser le remplacement de sa Sainteté, il n’en est pas moins important de profiter de cette transition pour réfléchir aux fondamentaux et renforcer le sens des actions de l’Eglise. Comme dans toute institution organisée, "changement" doit être synonyme de "renouveau" et si la pointe de l’iceberg change, c’est toute la structure qui lui permettra de trouver son point d’équilibre.

Un individu ne peut marquer seul ce changement, c’est par le collectif que de telles décisions doivent se prendre. Ne dit-on pas que nous sommes les locataires des fonctions que nous habitons ?