Publics défavorisés et déplacements durables : le crash-test

Alter Echos : petit-déjeuner-débat

Pour une partie de la population, la mobilité fragilise au lieu de libérer. Quand renoncer à la voiture devient un obstacle pour trouver du travail, quand la voiture partagée nécessite une mise de fonds alors qu’on s’imagine le système gratuit, quels changements de comportement peut-on attendre ? Les mutations de nos modes de déplacement réduisent-ils les inégalités ou en engendrent-ils de nouvelles ? Est-ce aux plus pauvres d’être éco-mobiles ? Alter Echos veut creuser ces questions, issues de son dernier dossier spécial centré sur les enjeux sociaux de la mobilité (téléchargement gratuit ici) .

Un petit-déjeuner débat est organisé avec les pouvoirs politiques, les pouvoirs locaux, les institutions, les professionnels de la mobilité, du développement durable, des dynamiques territoriales.

Avec des acteurs de la mobilité durable et des acteurs politiques :
- Eric Nicolas, du Gracq - les cyclistes quotidiens asbl
- Frédéric Van Malleghem, Cambio voitures partagées
- Un collaborateur de la Cellule Mobilité au cabinet du Secrétaire d’Etat bruxellois Bruno De Lille
- Un collaborateur de la Cellule Mobilité au cabinet du Ministre wallon Philippe Henry

Date : mardi 24 mai 2011 de 8h45 à 11h00.

Lieu :
La Fonderie, rue Ransfort 27 à 1080 Bruxelles
(métro Comte de Flandre)
Café et croissants à disposition.

Participation gratuite mais inscription obligatoire avant le 20 mai : sab@alter.be