Humanisons les gens !

"La Bourse a réagi..." "les marchés résistent..." "les entreprises souffrent..." Les champs lexicaux utilisés pour parler de l’économie assimilent quasiment les institutions à des personnes, tandis que les gens dans leur individualité sont assimilés à des choses. N’est-ce pas biaisé de parler "d’unités de chômage" plutôt que d’y penser en "personnes essayant de construire sa vie et faire vivre sa famille" ? Utilisons les termes justes, appelons un chat un chat. Les institutions bancaires sont des créations juridiques, les gens sont des êtres humains qui naissent, grandissent, et vivent leur vie.