Pas de démocratie sans participation !

Les jeunes ont le pouvoir de jouer un rôle essentiel dans leur propre développement mais également dans la société dans laquelle ils évoluent. Grâce à leur participation active à la vie démocratique, ils apprennent des compétences essentielles de vie par l’apprentissage d’une citoyenneté responsable, active, critique et solidaire. Différents institutions et acteurs de la société civile, par le biais de programmes et initiatives, encouragent les jeunes à prendre une part plus active dans la société, à soutenir leur engagement citoyen et à faciliter leur participation dans les systèmes de démocratie représentative.

Le Conseil de la Jeunesse de la Communauté Française

Le CJCF est l’organe officiel d’avis et porte-parole des jeunes belges francophones à la fois en fédération Wallonie-Bruxelles et au niveau international [1].
Il a pour rôle de remettre des avis ou d’interpeller les politiques (de tous les niveaux de pouvoir) sur l’ensemble des questions qui concernent les jeunes. Il se structure avec une Assemblée Générale, un Conseil d’Administration, des groupes de travail et commissions, une équipe de permanents.
Les jeunes membres de l’AG sont élus tous les 2 ans entre et par, potentiellement, tous les jeunes de 16 à 30 ans de la Communauté française.
Etant l’organe représentatif de la Jeunesse pour la Communauté française, le CJCF représente également un excellent moyen d’apprentissage de la participation pour les jeunes. Les membres de l’Assemblée Générale bénéficient d’ailleurs d’une formation continue afin de les aider à remplir au mieux leur rôle. De plus, le Conseil de la jeunesse adhère au Forum européen de la Jeunesse, instance représentative de la jeunesse auprès des autorités européennes.

Cette possibilité de participation n’est cependant pas vraiment saisie par les jeunes francophones : l’AG du CJCF a été élue sur base de 4.033 votes validés en 2011 et 2.793 en 2009 [2]. Depuis le 1er janvier 2014, suite à l’adoption d’un nouveau décret, l’AG du CJCF est composée de 68 membres âgés entre 16 et 30 ans (32 désignés par les Organisations de Jeunesse et les Fédérations de Centre de Jeunes et 36 élus suite aux élections de septembre-octobre). Cette réforme répond à la recherche d’équilibre entre la représentation de la jeunesse organisée et le maintien d’un système de jeunes élus, hérité de la réforme de 2008.

Elections aux Conseil de la Jeunesse

En octobre prochain, le CJCF organise des élections afin de choisir une partie de ses nouveaux représentants. Dans ce cadre, les jeunes francophones sont appelés aux urnes pour choisir 24 de leurs pairs élus sur base d’une liste de candidats parrainés – par un groupe local de mouvement de jeunesse, un groupe local de mouvement thématique, un service d’aide en milieu ouvert, une maison de jeunes, ou un conseil local de la jeunesse – ainsi que 12 jeunes élus à partir d’une liste de candidats indépendants. Ces jeunes vont composer l’AG du CJCF avec les 20 jeunes désignés par les Organisation de Jeunesse qui adhérent au Conseil de la Jeunesse et les 12 jeunes désignés par les centres de jeunes. Les jeunes « non organisés », domiciliés en FWB et âgés entre 16 et 30 ans, ont donc deux moyens de présenter leur candidature : en tant que candidats parrainés ou en tant que indépendants.

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 21 septembre 2015 et le scrutin aura lieu du 8 au 26 octobre inclus. Les élections se feront en version électronique. Pendant cette période, il y aura également des stands prévus dans toutes les provinces de la FWB pour permettre à tout jeune de 16 à 30 ans de voter. Pour que la candidature soit recevable, il faut que le candidat réponde aux conditions d’éligibilité rappelées dans le règlement électoral 2015 du CJCF.

Aucune vocation en politique ?

Pas de souci : être élu au CJCF n’est pas le seul moyen de s’impliquer concrètement dans la société et de faire entendre sa voix pour les jeunes de la FWB. Rien qu’au sein du Conseil de la Jeunesse, il existe différents moyens pour participer !

En plus de participer aux élections tous les deux ans, les jeunes peuvent donner leur avis lors des consultations en ligne que le CJCF propose sur différents sujets. Le Conseil de la Jeunesse organise également des événements réguliers sur l’ensemble du territoire de la FWB pour consulter les jeunes sur un thème précis. Ces événements sont l’occasion pour le CJCF de récolter la parole des jeunes en vue de construire ses futurs avis politiques.

Tout jeune, même non élu, peut également participer aux différentes commissions (permanentes) et groupes de travail (ponctuels), mis en place pour mener à bien des projets thématiques, ou rédiger des articles pour le JEF, le journal du CJCF. Enfin, le Conseil de la Jeunesse lance fréquemment des appels à candidatures ouverts aux jeunes (18-30 ans) pour le représenter à l’étranger lors de différents sommets internationaux : ONU, COP, UNESCO, UE, etc [3].

Alors, qu’attendez-vous ? Faites entendre votre voix, participez !

Veronica Arduino
Chargée de projets et relations extérieurs - CJC
varduino@cjc.be