Où planquer son bas de laine ?

Il y a quelques siècles (décennies ?), on cachait ses économies dans un bas de laine, qu’on mettait sous le matelas. Pourquoi ne pas réitérer cette bonne vieille tradition ? Après tout, les taux d’épargne sont bas, même les banques font faillite, et les plus riches en sont réduits à se réfugier en Russie. Mais réfléchir ainsi occulte le levier indispensable à notre société : la solidarité. Payer des impôts bénéficie au plus grand nombre ; refuser d’y participer, c’est nier les bienfaits du financement public. Il y a 50 ans sortait la loi relative à la gestion des organismes de sécurité sociale. Agissons pour que le principe soit d’application pour les décennies à venir !