On ne peut résonner sans raisonner

Le récent charivari médiatique autour des propos antisémites qu’aurait tenu un professeur de mathématique soulève une nouvelle fois la nécessité du recoupement des informations lorsqu’une telle affaire touche à un sujet aussi délicat. S’il est certain qu’un tel dérapage ne doit pas rester sans suite s’il est avéré, il n’en est pas moins vrai que la précaution doit être de rigueur dans son traitement afin d’aiguiser le sens critique des (jeunes) citoyens et d’éviter des emballements sans discernement. La propension actuelle au décryptage orienté de l’information, exacerbée par les réseaux sociaux, ne fait-elle pas la part belle au jugement à l’emporte-pièce ?