Mon PP est un fantôme

Dans toute les OJ (organisations de jeunesse), il doit exister un projet pédagogique (obligation du décret OJ). Celui-ci sera écrit, dans la majorité des cas, par les créateurs ou responsables de l’OJ, voire du fondateur, seul, de l’O.J. Mais petite OJ deviendra grande ou avancera dans le temps, ce qui apporte son lot de nouveaux membres qui portent dans leur baluchon leurs idées et leurs visions de l’O.J. Ce changement ou nouvel apport doit-il être pris en compte dans le projet pédagogique (P.P.) ? Et si mes valeurs ne sont pas en accord avec le P.P. de l’OJ, puis-je en devenir membre ? Et puis, finalement, c’est quoi et cela sert à quoi un P.P. ?

Un P.P. késako ??

Le projet pédagogique est un outil qui rassemble les valeurs et les finalités portés par l’O.J. mais aussi les moyens et actions qui vont me permettre de les vivre. Il permet à une organisation de se démarquer vis-à-vis des autres organisations ; car toutes se réfèrent à un socle commun fixé par le décret O.J. (exemple : C.R.A.C.S.). On attend des membres d’une O.J. qu’ils adhèrent au projet pédagogique et soient porteurs de celui-ci, lors des animations ou actions de l’O.J. et pourquoi pas en dehors de celle-ci. Mais la plupart des membres d’une O.J. entrent dans celle-ci non pas pour la richesse du P.P. mais pour un tas d’autres raisons (exemple : « pour rejoindre mes amis ; parce que mes parents y étaient ; car j’ai vécu une activité et cela m’a motivé à m’investir »…). C’est ainsi qu’il arrive que certaines personnes ne soient pas forcément en accord avec les finalités du projet. Et c’est là qu’un projet pédagogique bien construit permettra d’amener le nouveau membre à vivre et réfléchir aux valeurs proposées, d’adhérer et enfin devenir porteur du P.P.

Un projet pédagogique à évaluer pour évoluer !

Il est important de ne pas oublier que la construction et la rédaction d’un P.P. se sont faites à un moment donné, dans un contexte et avec une équipe bien déterminée. Or nous accueillons et renouvelons régulièrement nos membres ; le contexte dans lequel le projet s’ancre a peut-être changé ; le cadre institutionnel a peut-être évolué ; les priorités et enjeux de société également. Tous ces changements doivent permettre d’évaluer et de faire évoluer notre projet pédagogique, afin que celui-ci reste d’actualité et réponde bien à la réalité de terrain. Cela ne signifie pas qu’il faille changer à tout prix : c’est un processus qui demande une réflexion et une évaluation, mais aussi des rencontres et des échanges avec tous les bénévoles qui y touchent : les animés, les animateurs, les responsables, les partenaires… L’idée n’est pas forcément de redémarrer devant une page blanche, mais bien de confronter l’actualité avec le P.P. et de proposer une remise à niveau pour qu’il puisse être facilement porté par l’O.J. et ses membres !

En effet cette remise au goût du jour du P.P. évitera d’avoir un document qui est dans le fond d’un tiroir à prendre la poussière, complétement inconnu de la base et qui nous raconte une époque que nous ne reconnaissons plus. Rien de plus triste d’avoir un visage interrogateur, voire dégouté, lorsque que le P.P. va être mentionné aux acteurs et porteurs de notre O.J. À cela préférons une participation et un engouement à faire vivre les finalités et les valeurs de notre O.J.

Dans notre société et nos O.J. qui évoluent et se construisent jour après jour, où nous voulons des jeunes acteurs et porteurs de leur avenir, il est important de leur permettre de porter et d’être acteur des projets dans lesquels ils s’engagent. Faite donc de votre projet pédagogique un véritable outil à leur destination !

Guillaume Lair-Duée
Animateur pédagogique
guillaume.lairduee@resonanceasbl.be