08/01/2007

Manifestation annulée "Affaire TOTAL"

Communication du Centre National de Coopération au Développement (CNCD-11.11.11)
Suite aux lettres ouvertes adressées à Flahaut et au Procureur Général, à
l’annonce d’une manifestation devant le Palais de Justice, à l’envoi de
milliers de
mails à de nombreux sympathisants, militants et hommes politiques, Flahaut a
adressé un communiqué à Belga cet après-midi pour annoncer qu’il demandait
la rétractation. La manif de lundi est donc annulée !!! Nous nous réjouissons
de cette bonne nouvelle mais le Front peu commun reste mobilisé jusqu’à la
reprise de l’instruction !

Manifestation pour éviter un extraordinaire déni de justice
Lundi 08/01/2007 à 12h30 sur les marches du Palais de justice (Bruxelles)
.

En avril 2002, face à des incidents récurrents depuis l’été 2002, quatre birmans ont intentée une plainte contre TOTAL pour complicités de crimes contre l’humanité en Birmanie. Face à cette situation, 21 syndicats et associations représentant plus de 3 millions de citoyens ont formé un « Front peu commun pour la justice dans le dossier Total en Birmanie1 » dans le seul but de veiller au respect de la justice (voir rétroactes de la plainte en p 2).

Après de multiples arrêts, recours, etc. il se pourrait que l’affaire soit enterrée sans jamais avoir été plaidée sur le fond. Total s’en tirerait sans être jugé. En effet, l’échéance pour que l’Avocat Général introduise cette procédure est le 11/01/2007. Après cette date, la plainte sera annulée à jamais.

Inquiets du déni de justice, et de la violation flagrante de notre Constitution et des obligations internationales de la Belgique que constituerait la fin de la procédure, le « Front » nous invite à protester contre l’inertie coupable des pouvoirs judiciaires et politiques dans cette affaire. Inertie qui laisse penser que face aux pressions de Total, nos institutions démocratiques seraient en panne sèche. Inertie qui aboutira immanquablement à l’impunité d’auteurs potentiels de crimes contre l’Humanité.