ACMJ, partenaire de la journée

Les rendez-vous de Laplateforme.be à la Maison de la Culture de la Province de Namur

Après un accueil agréable, chaleureux et succulent, nous passons dans la grande salle de cinéma pour une présentation du programme de la journée par Roch Tran, responsable de Laplateforme.be et Héloïse Rouard, coordinatrice d’ACMJ.

Des rencontres, des projections, des débats et des animations autour du documentaire rythment ce rendez-vous sur le thème : Médias et Jeunesse avec comme sous-titre « A la recherche d’outils pour travailler les médias, le documentaire avec vos jeunes ? ».

Après une présentation du site Laplateforme.be à découvrir absolument, le film « Mijn ouders et moi » de Stéphane Bergmans est projeté. Celui-ci alimente nos neurones, notre réflexion. Il nous montre aussi la force qu’un documentaire peut partager. L’échange avec le réalisateur permet d’apprécier son approche et de mieux comprendre le regard et l’amour portés à ses parents par le biais de sa caméra. Le Pitch : « À 28 ans, après une rupture amoureuse, le réalisateur Stéphane Bergmans se retrouve temporairement sans logement et il se voit contraint de retourner vivre chez ses parents. Mais en emménageant dans la maison qui l’a vu grandir, le cinéaste a l’étrange impression de revenir habiter dans une famille d’accueil. Instinctivement, il se met à filmer ses parents en tentant de répondre à l’étrange question qui lui est venue à l’esprit : “ Mais qui sont donc ces étrangers ? ” »

L’après-midi, nous avons l’occasion de vivre trois moments privilégiés avec la médiathèque, Média Animation et ACMJ.

La médiathèque nous présente la collection « Repérages » qui propose de concilier le point de vue de cinéaste et l’exploitation pédagogique qui peut en être faite.

Média Animation nous sensibilise au décryptage d’un documentaire pour cibler et déterminer les principales caractéristiques de genre cinématographique.

Ensuite, à nous de passer à l’action, caméra au poing, ACMJ nous invite à filmer durant une minute. C’est par petits groupes de trois ou quatre que nous déambulons dans cette belle ville de Namur. De retour à la « salle de montage », nos œuvres sont présentés avec une bande son (un texte lu, James Bond, Psychose,…). Nous découvrons avec surprise une lecture d’image différente. Le rendu est édifiant, réflexif et amusant.

Merci à tous pour cette belle journée faite de découvertes et de richesses en tout genre.

Jean-Philippe & Mathieu