Les mesures politiques anti-jeunes …

Dans la foulée des modifications apportées par le gouvernement Di Rupo au stage d’attente et aux conditions d’accès aux allocations d’insertion pour les jeunes, l’équipe de Charles Michel a décidé d’aller encore un peu plus loin. Ces allocations ne sont désormais plus accessibles aux jeunes de plus de 25 ans et, d’ici peu, des conditions plus dures encore seront d’application.
Ces décisions idéologiques auront pour conséquence que des milliers de jeunes sortiront chaque année des statistiques du chômage pour rejoindre les CPAS pour les plus chanceux, ou devront compter sur la débrouille et les solidarités familiales pour les autres. Cette situation aberrante est dénoncée par les Jeunes CSC via leur action #jesuistanguy .
Le CJC ne peut que soutenir cette démarche et vous invite à signer la pétition en ligne et à participer à la manifestation qui démarrera de la gare Centrale de Bruxelles ce mardi 12 mai 2015 à 13h.