La solidarité, ça marche !

Les actions de solidarité sont nombreuses et doivent sans cesse trouver les moyens qui permettront de sensibiliser un maximum de personnes et de récolter des fonds en suffisance pour mener à bien des projets. Pas toujours évident de trouver l’action solidaire qui convient à tous… Comment s’engager, comment donner de son temps, de sa personne par rapport à nos propres contraintes ?

Les étudiants ont plus de temps que d’argent, les quadras ont souvent plus d’argent que de temps, donc c’est logique que nos engagements évoluent avec le temps !

10 000 façons de donner

Trouver des idées pour récolter des fonds, non pas pour soi, mais pour d’autres plus démunis ou pour un projet, voilà un enjeu de CRACS ! En cogitant un peu, il y a moyen d’être créatif :
réaliser des défis sur Youtube pour un montant offert par le public, organiser chez soi un concert entre amis, un souper-tombola, une soirée casino, etc… Certains vont même jusqu’à créer leur propre asbl ! Ce qu’on n’oserait peut-être jamais faire dans un contexte personnel devient possible quand on s’engage dans un projet qui nous dépasse.

Oxfam Traiwalker, une autre manière de donner

Le week-end dernier, 220 équipes ont participé à la quatrième édition de l’Oxfam Trailwalker. Ce défi d’équipe demande à 4 personnes de parcourir à pied une distance de 100 km en 30 heures maximum. Pour cela, elles s’engagent à récolter au minimum 1500€ de parrainage. Un autre défi…
Outre la performance sportive exceptionnelle que représente le trailwalker, nombreux sont les participants qui voient dans cette action collective une façon originale de donner de soi pour aider à vaincre la pauvreté et l’injustice. Mais le défi est aussi d’équipe, car il s’agit de s’entraîner ensemble, de suer ensemble, de s’encourager et de passer la ligne d’arrivée ENSEMBLE. « Sans l’équipe de soutien et le soutien mutuel entre les 4 de l’équipe nous ne serions pas arrivés au bout ! » nous confiait Cédric Bourgois, participant de cette dernière édition.

Parallèlement à l’énergie dépensée dans les entraînements, les participants donnent aussi beaucoup d’énergie en organisant des actions de récolte de fonds durant les mois précédant l’évènement. C’est la facette créative de ce défi. « L’otw 2011 m’a permis de confirmer que nous ne sommes pas que 4 à croire en un monde meilleur ! Nous avions 400 supporters donateurs dans nos pattes ce jour-là, avec leurs deux jambes et leurs bras, cela faisait plus de 1500 pattes dans les nôtres ! » Cédric Bourgois.

Trouver la cause

On cherche parfois loin de chez nous des projets qui valent le coup et qui permettent de vivre un moment de solidarité dans la joie et la bonne humeur. Se greffer à une action existante est une solution, en s’investissant en fonction de ses moyens ; créer une nouvelle cause est également possible, si l’on prend le temps de regarder autour de soi. Au final, ne nous leurrons pas, ces projets demandent beaucoup de temps et d’énergie, mais l’expérience s’avère généralement riche pour le groupe et pour chaque personne qui s’y implique.

Nathalie Flament
nathalie.flament@resonanceasbl.be