La sixième réforme de l’Etat (enfin) bouclée ?

Un accord communautaire est en vue. Les sujets étaient explosifs. Ils touchaient des droits fondamentaux en politique, dans l’emploi des langues, de la justice, ainsi que de la viabilité de nos régions et de notre État. Certes cet accord n’est pas parfait, il est issu de compromis. Etre CRACS c’est aussi être à l’écoute de l’autre, parvenir a comprendre ses intérêts, à concilier les demandes et à faire des concessions. Cette crise aura permis à nos Hommes politiques de démontrer qu’ils est toujours possible de concilier des positions dites inconciliables, de trouver un accord qui intègre les intérêts de tous. Cette crise est riche en enseignements qui nous sera utile pour suivre la suite du processus démocratique dans notre pays.