Journée mondiale contre l’homophobie : la situation en 2016 !

Le 17 mai 1990, l’OMS effaçait l’homosexualité de la liste des maladies mentales, en l’appelant pour la première fois « une variante naturelle du comportement humain ». Aujourd’hui, à cette date est célébrée la "Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie".
À cette occasion, le rapport annuel de l’ILGA, explique comment les attitudes et comportements à l’égard de l’homosexualité sont en train de changer. Une photographie qui revient sur les avancées positives mais qui n’élude pas la difficile réalité à laquelle les homosexuels sont confrontés, notamment, en étant obligés de cacher leur orientation. Dans le monde, 75 États criminalisent encore l’homosexualité et la peine de mort pour actes homosexuels est prévue dans 13 pays. A l’inverse, les lois anti-discrimination sont en croissance. Actuellement, 70 États ont des lois contre la discrimination sur le lieu de travail, 22 reconnaissent le mariage homosexuel et 24 prévoient une union civile. Malgré les avancées positives, le chemin vers l’égalité des droit est encore loin !