JMJ 2011 : infos diverses

JMJ : Départ de Koekelberg du Camino Dorada

255 jeunes chrétiens quittent la Belgique ce 10 août 2011, ils embarquent depuis la basilique de Koekelberg sur la route de Costa Dorada pour un temps de préparation à la grande semaine à Madrid. Ils seront accueillis par le diocèse de Tarragone, une occasion privilégiée pour vivre la fraternité et l’échange.

Les jeunes chrétiens partent de la basilique de Koekelberg (parvis de la Basilique n°1, 1081 Koekelberg) et entameront la Camino Costa Dorada. Pour eux, l’aventure des Journées Mondiales de la Jeunesse débute. Le voyage sera rythmé par les visites de Reus, de Barcelone et de Tarragone, mais également par des temps de prières et de fête. Après la célébration de la messe de l’Assomption (Tarragone), les jeunes se remettront en route, direction Madrid. Ils y vivront une semaine riche d’expériences, se laissant guider par la Parole de Dieu.

Le départ a eu lieu ce mercredi, vivez ce départ en direct à travers des témoignages sonores ou visuels via le portail info

JMJ : la Route Cataluña s’arrête à Santa Coloma de Farners (Gerone)

Il est 20h30 et les pèlerins belges arrivent au lieu de logement qui sera le leur pour trois jours et trois nuits. C’est en effet jeudi après-midi qu’ils partiront vers Reus pour y rejoindre tous ceux ayant quitté le sol belge le mercredi 10. Récit de Marie, une Jimjiste du Caminio Catluña.

C’est un frère des écoles chrétiennes, frère José-Manuel, qui accueille tout le groupe avec beaucoup d’enthousiasme et qui veille à ce que tout se passe au mieux. Après une rapide installation dans le gymnase de l’école, les jeunes se retrouvent pour un repas. La soirée étant déjà bien avancée, c’est un temps de prière dans la cour de l’école qui vient terminer la journée et permettre à chacun de bénéficier d’un repos réparateur. Encore quelques chants autour d’une guitare et bientôt c’est le silence qui règne sur l’école endormie.

Matin
C’est en célébrant l’eucharistie que les jeunes démarrent cette nouvelle journée. Quelle joie de commencer une journée de pèlerinage en accueillant le Dieu vivant ! Et l ‘évangile de ce jour est interpellant, il nous parle de jeunes filles invitées à des noces, les unes prévoyantes, les autres insensées. Parmi ce que les jeunes retiendront sans doute de l’homélie, le fait que nous sommes tous invités aux noces...Répondrons-nous à cette invitation ? Et si oui, comment ? Cet évangile est comme une provocation, une motivation pour que nous continuions notre chemin vers le Seigneur, vers l’époux.

Visite de Gérone
Pour la suite de la journée, au programme, une visite dans Gérone et une marche sur les chemins du GR (Grandes randonnées). Après un court trajet en car, les jeunes se retrouvent sur le parvis de la cathédrale Santa Maria de Gérone où Padre Jordi les rejoint pour les entraîner ensuite à l’intérieur de celle-ci. Edifiée entre les X et XIII siècles, elle comporte à la fois des éléments d’architecture romane, gothique et baroque. Les pèlerins découvrent aussi un cloître trapézoïdal, la raison de sa forme étant dû au fait que la construction de celui-ci a suivi l’ancienne muraille romaine. Enfin, ils purent admirer le « Tapis de la création », connu dans le monde entier et représentant le début du livre de la Genèse. A la fin de la visite, Padre Jordi confie aux jeunes combien il est heureux et combien il espère beaucoup de la venue de tant de jeunes chrétiens en Espagne. Il explique en effet que seuls 160 jeunes partiront avec lui sur Madrid et que ça sera très positif pour eux mais aussi pour les autres, les jeunes espagnols qui n’iront pas aux JMJ, de voir que des jeunes comme eux, des jeunes « normaux » se déplaceront pour les journées mondiales de la jeunesse à Madrid. Témoignage que l’Eglise dans ce pays vit aussi des difficultés, et combien aussi un tel rassemblement peu raviver la foi d’un pays, la foi universelle.

Début de l’après-midi
Les jeunes se retrouvent ensuite en groupe, pour le repas de midi ainsi que la suite de la visite de la ville. Ils profitent dès lors de ses nombreuses merveilles sous le soleil qui ne les a pas quittés depuis leur arrivée : l’église Sant Feliu, le quartier juif, les bains arabes, les remparts...Un peu plus tard, retour au car et dans un peu moins de deux heures, se sera la marche, le long de la mer et la découverte les falaises de la Costa Brava.