Gros-raté ?


Comme revient l’été (enfin, on l’espère !), les magazines vont bientôt nous inonder de leur traditionnels régimes minceurs. Dans la même veine, s’ajoute la dernière campagne de la ministre de la culture

Si cette campagne a le mérite de nous « conscientiser » aux méfaits de la malbouffe, le message envoyé nous interpelle. Il affirme qu’il faut être mince pour réussir sa vie… Cela laisse dubitatif et stigmatise toute une frange population. C’est loin de notre message CRACS qui prône l’ouverture et la solidarité.