GCB : campagne T’as bu ? Tabou ?

La Belgique se situe parmi les trois premiers pays en matière de consommation régulière d’alcool par les jeunes. Un fait révélé par une étude menée par l’Unité PROMES de l’ULB. Dans notre société, l’alcool semble communément admis et les dangers d’une consommation excessive sont parfois ignorés. Un sujet de société qui, par conséquent, touche le public et moteur de notre Mouvement : les jeunes. Une réflexion sur l’alcool a donc été menée à grande échelle au sein des Guides.

JPEG - 6 ko
Logo GCB

Les GCB, mouvement des jeunes, par les jeunes, dont l’objectif majeur est d’aider ses membres à devenir des CRACS, des Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires, ont toujours été attentifs à la consommation d’alcool et à la responsabilisation de leurs membres. Aujourd’hui, le Mouvement va plus loin en lançant, en partenariat avec l’association Moderato, une campagne de sensibilisation qui s’étalera sur trois ans. Trois ans donc pour attirer l’attention des jeunes au sein des GCB, les former et les informer mais aussi pour les encourager à l’appliquer dans leur vie de tous les jours, présente et future. Un projet soutenu dès ses début par la Fédération Wallonie-Bruxelles et la COCOF.

Le lancement de cette campagne se fera par le biais d’un cycle de quatre conférences, intitulé « Alcool et Animation : entre éthique et éthylique », qui sera tenu par le Dr Gueibe. Alcoologue, psychiatre et fondateur de l’association Moderato, le Docteur Gueibe tient un discours sans tabou ni moralisation, pour une consommation responsable de l’alcool.

Les dates de ce cycle de conférences sont :

Pour s’inscrire, cliquez sur ce lien !

Un nouvel outil pédagogique sera expressément créé pour cette campagne et distribué lors des conférences. Après cette première étape viendront s’ajouter diverses formations destinées à leurs membres. Les GCB informerons et sensibiliserons également leurs jeunes, au fur et à mesure, à travers leurs différentes publications.

Les conférences sont destinées aux membres mais aussi aux écoles.