Fin du suspense en Autriche

Après une élection longue de près d’un an, les Autrichiens ont finalement élu leur président en la personne d’Alexander Van der Bellen. Cet écologiste, ancien leader des Verts qui s’est présenté à l’élection présidentielle en tant qu’indépendant, a battu Norbert Hofer, candidat d’extrême droite. Le vote des femmes, qui ont largement plébiscité le candidat pro-européen (62% contre 38 pour le candidat d’extrême droite), a été décisif dans cette élection. Alexander Van der Bellen a également remporté le vote des grandes villes et est loin de provoquer un choc des générations puisqu’il a été préféré à son rival par les moins de 30 ans et les personnes âgées. La vague populiste, qui s’était sentie pousser des ailes ces dernières semaines, a donc épargné l’Autriche. Avec l’espoir que cela soit de bonne augure pour la suite…