FRB : baromètre de la vie associative + 2 appels à projet

Ci-dessous, vous trouverez quelques informations de la Fondation Roi Baudouin.

  • De nouvelles mesures d’économie dans le secteur des associations

    Selon le troisième baromètre de la vie associative, la situation financière se stabilise à un bas niveau

    La crise économico-financière continue de peser lourdement sur le fonctionnement du secteur des associations en Belgique. C’est ce qu’il ressort du troisième « baromètre de la confiance des associations » qui a été présenté ce 5 décembre par la Fondation Roi Baudouin.
    Pour une majorité des organisations interrogées, la situation financière est restée stable par rapport à 2011. Mais une association sur quatre a vu sa situation financière se détériorer l’année écoulée.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !
  • Vis mon village !
    Soutenir des habitants de communes rurales en Wallonie qui s’engagent pour leur village
    De quoi s’agit-il ?
    Cet appel à projets vise à soutenir des actions qui tendent à améliorer la qualité de vie dans le village et à favoriser les contacts entre des groupes d’habitants larges et diversifiés.
    Les projets qui seront pris en considération peuvent rencontrer un large éventail de préoccupations : la stimulation de la vie communautaire dans le village ; la stimulation des contacts et de la solidarité entre les habitants ; la conservation ou la création d’activités culturelles ; l’amélioration du cadre de vie ; … Les projets peuvent être introduits par les habitants de villages, hameaux et quartiers de communes rurales wallonnes, associés de manière formelle ou informelle ; des associations ou organisations locales travaillant au niveau local.

    Pour en savoir plus, cliquez ici !
  • Fonds Emilie Leus : appel destiné à des projets individuels
    Soutien à des jeunes victimes de la route, âgés entre 0 et 30 ans
    De quoi s’agit-il ?
    Emilie Leus a perdu la vie suite à un accident tragique, dû à la conduite dangereuse d’un jeune conducteur inexpérimenté qui, après une sortie nocturne et sous influence d’une consommation excessive d’alcool, conduisait trop vite et a perdu le contrôle du volant.

    Les parents d’Emilie veulent garder le souvenir d’Emilie vivant, et ceci par la création du Fonds “Emilie Leus”. Emilie était une fille joyeuse qui abordait la vie de manière positive et sociale.

    Par cet appel, le Fonds Emilie Leus veut donner un soutien financier à des jeunes victimes d’un accident de la circulation avec séquelles permanentes ou handicap physique. Le soutien accordé peut être employé pour, entre-autre, l’achat de matériel adapté, des adaptations à la maison, …

    Pour en savoir plus, cliquez ici !