Enfermés dans la peur ?

« Face à la terreur, la première réponse des autorités publiques se devrait d’être la réaffirmation des principes démocratiques et non leur négation ». Après l’arrestation administrative de son président à la Bourse, la Ligue des droits de l’homme communiquait hier sur le cœur du débat. Au-delà des clivages politiques, la tentation de la privation d’une part des libertés demeure.
Rester attentif aux violations des droits fondamentaux et aux répressions policières qui leur sont associées est une préoccupation des acteurs Jeunesse. Au moment crucial où les jeunes sont en recherche de repères et de valeurs, rester cohérent est essentiel. Il ne peut y avoir deux poids, deux mesures, face aux manifestants.