Dis-moi qui tu es, je te dirai qui nous serons ensemble

Parmi le florilège éclectique de journées internationales qui jonchent le calendrier, le mois de mai n’est pas en reste. Citons par exemple la célèbre journée mondiale de Star Wars pour le 4 mai (« May the fourth… ») ou celle du 13 mai destinée au culte culinaire du hummus. Mais il en est une, plus sérieuse, qui devrait singulièrement faire écho au sein du monde des organisations de jeunesse. En effet, le 21 mai a été consacré par l’ONU journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement. Quelle meilleure occasion pour les OJ de démontrer en quoi elles rejoignent les objectifs de cette campagne que sont l’éveil au dialogue mutuel (au-delà du sexe, de l’âge, de la nationalité et de la religion), la lutte pour la promotion du vivre ensemble, et la reconnaissance de la diversité culturelle comme « héritage commun de l’humanité, considérant sa sauvegarde comme étant un impératif concret et éthique inséparable du respect de la dignité humaine » ?