Dessine-moi la démocratie !

Distribution de tracts, invasion de sourires figés sur les vitrines, guerre des slogans... Plus personne ne peut l’ignorer : dans moins d’un mois, nous devrons voter. Mais si nous sommes, maintenant plus que jamais, invités à dire ce que nous pensons, sommes-nous véritablement invités à penser ?
Le Grand Test Elections 2014 semble nous montrer le contraire. Présenté comme un outil d’éducation citoyenne, il se réduit à une suite de questions basiques. Certes, des « arguments pour et contre » peuvent être consultés. Mais ceux-ci se limitent à quelques phrases laconiques. En récompense de cet exercice, nous sommes informés sur notre proximité avec les différents partis, sur ce que nous « pensons » !
La réduction de l’idée de la démocratie aux seules élections n’est-elle pas à mettre en lien avec cette victoire des raccourcis rapides sur de véritables débats d’idées ? Ces temps de campagne électorale ne sont-ils pas l’occasion de rêver à d’autres formes de participation citoyenne ?