Démocratie et Organisations de Jeunesse

L’une des finalités de nos O.J. est de de former des jeunes CRACS. Un des outils privilégiés pour atteindre cette finalité est d’adopter dans nos organisations un fonctionnement démocratique. Mais, au fond, est-on au clair avec le concept de démocratie ? Concrètement, qu’est-ce que ça signifie pour le quotidien de nos O.J. ?

C’est quoi, la démocratie ?

Selon Wikipédia, la démocratie est un système politique basé sur le principe de gouvernance par le peuple. Abraham Lincoln utilisait la formule de « gouvernement par le peuple, pour le peuple » pour définir la démocratie. Cela implique que le citoyen a une place à prendre au sein de l’autorité qui gouverne son pays. Ce concept de citoyen a beaucoup évolué au fil des millénaires et des civilisations ! Dans l’antiquité grecque vers 500 avant J.-C., seul les hommes adultes libres, qui ont suivi le service militaire et qui sont nés d’un père citoyen, pouvaient prétendre au statut de citoyen. Certains habitants de la ville, comme les femmes, les esclaves ou les étrangers à la cité, ne pouvaient donc pas prendre part aux réflexions et décisions concernant leur ville ! Au fil du temps, le concept est devenu plus large et concerne aujourd’hui toute personne qui habite un endroit. On peut être citoyen d’une ville, ou d’un pays. De nos jours, le terme citoyen concerne une personne qui relève de la protection et de l’autorité d’un État. Il bénéficie de droits civils et politiques mais aussi de devoirs envers cet État.

Le terme démocratie désigne donc un mode de fonctionnement dans lequel les membres du groupe ont une place active à prendre pour faire fonctionner ce groupe. Mais ce n’est pas parce que cette possibilité existe que tout le monde l’investit… Chaque citoyen a le choix de participer… ou pas ! Le citoyen qui choisit de s’abstenir de participer, de prendre part au fonctionnement doit alors accepter de se soumettre à la décision des autres… quand il en a la possibilité ! En Belgique, par exemple, le vote est obligatoire. L’abstention est donc passible d’amende. Comme nous l’avons vu plus haut dans la définition de citoyen, si l’on bénéficie de la protection d’un État, cela s’accompagne de devoirs.

Et concrètement, dans nos O.J. ?

Ce fonctionnement qui fait appel aux membres d’un groupe est celui que beaucoup d’organisations appliquent. La démocratie dans nos O.J., c’est avoir un maximum d’avis de terrain, pour que les choix de l’institution soient cohérents avec les besoins et demandes de la majorité des membres. En procédant de la sorte, les décisions prises seront ancrées dans une réalité. De plus, les membres se sentiront pris en considérations… et s’impliqueront d’avantage !

Comment procéder ?

Faire vivre la démocratie est une des pistes pour la faire comprendre. Dans la vie de nos O.J. certains moments ou événements sont propices à la création de processus de prises d’avis et de décisions par le plus grand nombre. Forum, réunions de délégués, grand rassemblement, élections de responsables, … les occasions ne manquent pas. L’avantage de cette manière de procéder par les membres et pour les membres est qu’elle fédère les participants ou les membres d’un groupe. Si les avis sont pris, qu’un consensus est trouvé et que celui-ci tient compte des avis donnés, les membres ou participants se sentiront investis dans leur organisation.

Par le roulement important qui s’y observe, nos organisations sont un modèle de fonctionnement démocratique. En effet, pour garder une légitimité de responsable dans un système démocratique, il est essentiel d’être en adéquation avec les personnes que l’on représente. Dans une organisation de jeunesse, cela signifie… être jeune ! Les générations se succédant, il faut se rendre à l’évidence que tout a un temps. Personne ne reste jeune responsable toute une carrière professionnelle…

Pour favoriser le fonctionnement démocratique de nos organisations, il est important de créer des lieux et des moments de prises d’avis les plus larges possibles, impliquant le plus de membres possibles. Les membres auront alors le devoir de les investir en tant que citoyens de ces organisations !

Cédric De Longueville
Permanent pédagogique
cedric.delongueville@resonanceasbl.be