Coup de… !

Coup médiatique, coup politique, coup de génie ou simplement coup de poker… La décision du président du cdH, Benoît Lutgen, d’arracher la prise des gouvernements au sein desquels le parti humaniste est en coalition avec le PS, a fait couler beaucoup d’encre. Loin d’être attentiste, le président du cdH a pris l’initiative et s’est lancé, tête baissée, dans la valse des invitations, rencontres et pourparlers en vue de séduire les autres partis et de proposer des majorités alternatives sans le Parti Socialiste. Difficile à l’heure actuelle de prédire si cela va fonctionner… Ce remue-ménage politique aura, au minimum, pour mérite de faire de la gouvernance une thématique de premier plan et une condition sine qua none à la formation des nouveaux attelages politiques. Reste à espérer que cette période d’incertitude ne perdure pas trop longtemps afin que les nombreux chantiers en cours ne subissent un trop long coup d’arrêt…