Ceux qui pensent que c’est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient

En cette nouvelle année 2016, le CJC refuse de céder au pessimisme ambiant en vous souhaitant bon courage. Il est vrai que l’année écoulée a été ponctuée d’évènements violents et choquants : Aylan, Paris, Marine, Volkswagen. Et alors que nous aurions pu décider de répondre à ces évènements par plus de démocratie, d’ouverture et de tolérance, la Belgique et ses voisins ont opté pour le repli sur soi et le tout sécuritaire.
Ce n’est pas pour autant qu’il faut céder à la lassitude et au cynisme. Être critique c’est aussi, comme le disait Stéphane Hessel, nous indigner et poursuivre notre engagement pour une société plus ouverte, solidaire, juste et tolérante. Il est temps de montrer que le secteur Jeunesse retrousse, tous les jours, ses manches pour y arriver. Le CJC vous souhaite donc une année 2016 volontaire et engagée !