Carême 2.0

Le 1er mars commençait une période très importante pour les catholiques : le Carême. Il s’achèvera le 13 avril et aura donc duré 40 jours, sans compter les dimanches. Cette période fait référence aux quarante jours passés par le Christ au désert entre son baptême et le début de sa vie publique. Que reste-t-il de cette célébration en 2017 ? Au-delà des dimensions de carême de partage qui ouvrent à la solidarité et à la fraternité, beaucoup de gens, pas spécialement croyants, continuent de profiter de cette période pour « discerner les priorités de leurs vies ». Alors que certains se lancent des défis individuels, comme arrêter de consommer du sucre pendant un mois ou se rapprocher des choses essentielles telles que la famille ou les amis, une toute nouvelle forme de challenge collectif a vu le jour grâce aux réseaux sociaux. Des initiatives qui consistent à « faire un mois sans » fleurissent depuis quelques années : tournée minérale, carême végétal, 40 jours sans viande… Des défis qui demandent de se priver mais qui sont toujours assortis d’une cause bien définie. Le succès de ce phénomène prouve qu’encore aujourd’hui, jeunes et moins jeunes sont capables de bousculer leurs habitudes pour prendre du recul sur leur mode de vie et de consommation. C’est un peu ça le Carême non ?