CRACS, à mon secours … !

Une grande première en Belgique… La presse annonce que la Région bruxelloise va rendre obligatoire la formation aux premiers soins dans le cadre de l’obtention du permis de conduire. Une initiative intéressante qui mise sur l’éducation et la responsabilisation des futurs conducteurs et qui pourrait bien faire écho au travail des Organisations et Associations de jeunesse et à leur mission première, à savoir former des CRACS (Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires), non … ?

De quoi parle-t-on ? [1]
L’information a été confirmée par Bianca Debaets, secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de la sécurité routière. Dans le cadre de sa réforme du permis de conduire, la Région bruxelloise a décidé d’intégrer le suivi d’un cours/une formation aux premiers secours dans l’apprentissage du permis de conduire théorique. Concrètement, les candidats à l’obtention du permis de conduire devront suivre une formation de base qui leur permettra d’acquérir les gestes et réflexes à adopter en cas d’accident : éviter le suraccident, établir le bilan de la victime, appeler correctement les secours, autant d’actes à poser qui peuvent sauver. Une attestation leur sera alors délivrée, comme prérequis au passage de l’examen théorique du permis de conduire. Si les modalités pratiques restent encore à définir, il semble que le pas soit franchi en Région bruxelloise. Et la Région wallonne pourrait bien suivre …

Des gestes qui sauvent …  [2]
La Croix-Rouge est pour … ! Depuis plusieurs années déjà, elle milite pour que l’obtention du permis de conduire soit conditionnée au suivi d’une formation de base aux premiers secours. C’est d’ailleurs déjà le cas dans plusieurs pays européens. Car c’est un fait, lors d’un accident de la route, les premières minutes avant l’arrivée des secours sont primordiales. Poser les bons gestes peut sauver une vie ou augmenter considérablement les chances de survie de la victime.
Pourtant, la Belgique semble à la traîne en la matière : selon une enquête européenne menée en 2013, seuls 2 conducteurs sur 10 seraient capables de porter secours, tandis qu’on compte environ 45.000 accidents de la route par an en Belgique ! La Croix-Rouge se dit donc « prête à développer un module de formation où le candidat au permis apprendrait entre autres choses à assurer sa propre sécurité et à sécuriser les lieux, établir le bilan de la victime, appeler correctement les secours, approcher une victime hors ou dans le véhicule, approcher le traumatisme, prodiguer les soins de base » [3] .

Coup de pouce à la formation des CRACS !
Si cette formation aux premiers soins aura certainement, du moins on l’espère, un impact positif sur notre sécurité routière, elle pourrait également s’avérer intéressante dans bon nombre de situations délicates rencontrées au sein des organisations de jeunesse. Les formations, camps et autres séjours sont aussi, qu’on le veuille ou non, des lieux où peuvent potentiellement survenir des accidents. Dans ces situations, prodiguer les bons gestes au bon moment n’a pas de prix… Réjouissons-nous, dés lors, de cette initiative qui va dans le sens de notre volonté de former des citoyens responsables !

Justine Fourneaux
Chargée de communication – Résonance
justine.fourneaux@resonanceasbl.be