C’était il y a 100 ans…

Avril 1915. Deux événements innommables sont perpétrés à quelques jours d’intervalle. Le premier à Ypres où les Allemands utilisent pour la première fois l’arme chimique de destruction massive.
Deux jours plus tard, l’Empire Ottoman bascule dans l’horreur. Le massacre de milliers d’Arméniens est commis. Cent ans plus tard, les commémorations ont lieu pour que le devoir de mémoire ne s’arrête jamais. C’est en cela qu’une société démocratique respire encore.