Bruxelles, 22 mars 2016

Durant ces moments dramatiques, nos premières pensées vont aux victimes, à leurs proches et à toutes les victimes de la guerre et du terrorisme, partout dans le monde. Les réponses des Belges et des citoyens du monde entier sont multiples. On a été témoin de gestes de grande solidarité et d’altruisme, de réactions teintées d’humour et d’incitations à des actes d’ouverture et de paix. Cela nous permet de contrer les discours de haine et les réponses simplistes que des événements comme celui-ci peuvent susciter. Les nombreux échanges qui ont suivis les attentats nous aident à mieux comprendre, à prendre du recul face à des actions qui nous dépassent et à aller à la rencontre des autres. Il faut des bases solides pour construire une société plus démocratique et solidaire. Nous pouvons tous y contribuer !