#BringBackOurGirls

Le 14 avril dernier, 276 lycéennes nigériennes ont été enlevées dans leur établissement scolaire au nord-est du pays. Comme l’a rappelé Michelle Obama dans le discours présidentiel hebdomadaire, cet événement n’est pas un acte isolé et démontre les risques que les jeunes filles, à travers le monde, sont amenées à prendre pour réaliser leurs ambitions. Malala, la jeune Pakistanaise grièvement blessée par les talibans pour avoir défendu le droit des jeunes filles à recevoir une éducation dans sa communauté, constitue un autre exemple. Dans le monde, une fille sur 5, en âge d’aller à l’école, en est privée.
Pourtant, « l’éducation est la meilleure chance d’une jeune fille d’avoir un avenir radieux, non seulement pour elle, mais pour sa famille et pour son pays ». Le courage et l’espoir incarné par Malala et des filles comme elle nous rappelle de ne pas oublier que de nombreuses femmes doivent encore se battre pour leur autodétermination, leur éducation ou leurs droits.