Au Proche-Orient, les espoirs de paix s’amenuisent …

En Israël, contrairement à ce que laissaient présager les sondages, c’est le Likoud de Benjamin Netanyahu qui est sorti vainqueur des élections législatives. L’espoir de changement, donné par ces élections anticipées, s’est évanoui sur le fil, au profit d’un troisième mandat consécutif pour le Likoud et son emblématique représentant.
Avant que le nouveau gouvernement ne soit constitué, rappelons-nous les différentes opérations militaires très dures de ces dernières années ou encore la poursuite de la colonisation illégale des Territoires occupés palestiniens. Ayons également bien en tête la tournure qu’ont pris les derniers jours de campagne, orientés sur l’attisement de la peur des israéliens. Enfin, n’oublions pas qu’il y a quelques jours Mr Netanyahu a promis à ses électeurs qu’il n’y aurait jamais d’Etat Palestinien…
Compte tenu de ces éléments, nous sommes en droits de douter de la possibilité de voir une paix durable s’installer dans cette région du monde pour les prochaines années…