Adieu Père Fouettard ?

L’ONU veut interdire le Père Fouettard. Poisson d’Avril ? Et bien non ! Parce qu’il est grimé en noir, pour cause de livraison de cadeaux via cheminée charbonnée, il faut forcément y trouver un stéréotype racial d’asservissement. Veillons quand même à ne pas amalgamer culture et politique, à ne pas censurer le folklore, et à ne pas vouloir rendre notre société trop aseptisée. Offrons-nous une lecture à cette légende au-delà du premier degré. Et si l’ONU doit s’emparer de méfaits esclavagistes, alors que le Quatar ou la Syrie prennent place sur le dessus de la pile.