Selon nous
La société Les médias La politique Et nous alors !
Avis politiques Avis sur la société
Le bimestriel "Correspondance" Les dossiers du Correspondance Les outils pédagogiques Les publications "politiques"
Editos précédents

e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

3/05/2016

Le 1er mai est derrière nous, et avec lui les nombreux débats sur l’évolution du travail dans notre pays. Enjeu important s’il en est et que le CJC et ses organisations continueront à suivre de près dans les mois qui viennent.
Néanmoins, pendant que ces discussions parfois houleuses se déroulent, les organisations de jeunesse et leurs travailleurs continuent à se démener jour après jour pour mettre en œuvre leurs projets au service des jeunes et de la société. L’occasion pour le CJC de les mettre à l’honneur et de leur souhaiter plein de succès pour le futur. Bon travail à eux !

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

26/04/2016

JPEG Panneaux et calicots se sont succédés, la semaine dernière, dans les rues de Bruxelles. Le mercredi 20 avril, à l’initiative des Jeunes-CSC, de nombreux jeunes et organisations de jeunesse se sont regroupés pour crier ensemble « l’avenir est à nous ! » et revendiquer la création d’emplois de qualité, le retrait des mesures de limitation et d’exclusion des allocations d’insertion et un investissement public supplémentaire dans l’enseignement, les services publics et le non-marchand. Le dimanche, malgré la grêle, plus de 2000 personnes se sont mobilisées contre l’achat de nouveaux avions de chasse par l’armée belge. Une dépense de 15 milliards d’euros profondément honteuse au regard des politiques d’austérité décriées quelques jours plus tôt ! Des revendications partagées par le CJC qui s’est associé à ces deux manifestations.

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

19/04/2016

Secousse sismique en politique après le scandale des Panama Papers qui a fait tomber le Premier Ministre Islandais et trembler Cameron. De son côté, la Belgique, pourtant peu habituée à ce genre de remaniements, voit deux démissions ministérielles survenir en moins d’une semaine. Mais les secousses ne s’arrêtent pas là, Jan Jambon semble être la prochaine victime toute désignée sauf si le Ministre de l’Intérieur arrive à danser entre les répliques. En effet, il semble s’y connaitre dans ce domaine vu qu’il rapporte, dans un quotidien flamand, qu’une partie significative de la communauté musulmane a dansé après les attentats de Bruxelles. Soutenu par le Premier sur le fait qu’il y a bien eu des manifestations de soutien aux attentats, le principal intéressé n’a fourni, à ce jour, aucune preuve de ce qu’il avance. Au moment où des milliers de citoyens défilent pour montrer l’unité du pays contre la haine et la violence, êtes-vous sûr de suivre le bon rythme Monsieur Jambon ?

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

12/04/2016

Redoutée par tous les parents, la course aux places dans les écoles n’est pas prête de se terminer. Après consultation d’un document confidentiel, le journal Le Soir révèle, que si la situation n’évolue pas, il manquera plus de 35.000 places d’ici 2050 dans les écoles de la Communauté française. Le niveau secondaire sera le plus touché avec près de 30.000 places manquantes. Mais la pénurie commencera à se faire sentir dès 2025 dans la Région bruxelloise où la situation est la plus critique. Le défi est également budgétaire puisqu’il faudra mobiliser 160 millions d’euros, d’ici 2025, pour que chaque enfant ait une école. Plus le temps de gamberger, l’anticipation et la créativité doivent être de mise afin que le droit à l’éducation puisse s’exercer dans les meilleures conditions !

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

5/04/2016

« Face à la terreur, la première réponse des autorités publiques se devrait d’être la réaffirmation des principes démocratiques et non leur négation ». Après l’arrestation administrative de son président à la Bourse, la Ligue des droits de l’homme communiquait hier sur le cœur du débat. Au-delà des clivages politiques, la tentation de la privation d’une part des libertés demeure.
Rester attentif aux violations des droits fondamentaux et aux répressions policières qui leur sont associées est une préoccupation des acteurs Jeunesse. Au moment crucial où les jeunes sont en recherche de repères et de valeurs, rester cohérent est essentiel. Il ne peut y avoir deux poids, deux mesures, face aux manifestants.

aller en haut de la page
fil rss© Copyright 2010 - 2016 - Conseil de la Jeunesse Catholique | développement web : Média-Animation | contact webmaster : info@cjc.be