Il vous manque le plugin flash pour visionner l'animation.

Selon nous
La société Les médias La politique Et nous alors !
Avis politiques Avis sur la société
Le bimestriel "Correspondance" Les dossiers du Correspondance Les outils pédagogiques Les publications "politiques"
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

25/11/2014

Ils avaient promis la création de 350 emplois pour l’enseignement obligatoire, voilà qui est fait, mais à quel prix ! Ce qu’il faut en retenir, c’est que les politiciens sont de bons chimistes [« rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » Lavoisier]. En effet, la création de ces nouveaux postes n’est permise que par les 14 millions d’euros qui ont été ponctionnés au budget de l’encadrement différencié. Simple principe de vase communicant donc : des nouveaux enseignants, c’est bien, en supprimant les subsides du différencié, c’est plutôt moyen. Par ailleurs, cela désavoue totalement le principe de solidarité entre les écoles sur lequel le décret subventionnement différencié s’appuie et laisse donc la porte ouverte à plus d’inégalités scolaires.

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

18/11/2014

Après la manifestation nationale du 6 novembre, c’était au tour des étudiants, hier, de descendre dans la rue afin de clamer leur mécontentement face aux nouveaux ministres de l’Enseignement. La question de l’accessibilité aux études – que ce soit liée au coût des études ou à la mise en place de procédure de sélection – est au cœur de leurs revendications. Des inquiétudes, partagées des deux côtés de la frontière linguistique, qui ne trouvent, pour le moment, que des réponses floues. Avant le lancement des grèves tournantes qui toucheront l’ensemble du pays, la mobilisation ne faiblit pas et les gouvernements – tous niveaux confondus – ne sont pas au bout de leurs peines…

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

12/11/2014

Le ministre bruxellois de l’Emploi, Didier Gosuin, vient de présenter les détails de la mise en place de la Garantie Jeunesse en région bruxelloise. Des réactions viennent de différents partis politiques alors que les opinions de ceux qui sont directement concernés – les jeunes et le secteur de la Jeunesse – ne sont, à nouveau, pas sollicitées. Un véritable dialogue à tout niveau entre les employeurs, les pouvoirs publics et les acteurs Jeunesse est nécessaire ! C’est, d’ailleurs, l’Europe elle-même qui le demande à ses Etats membres.

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

4/11/2014

Santé, enseignement, justice, aides à l’emploi, réinsertion, transports, les caisses sont vides ! Les budgets sont gelés, amputés, rabotés. Les économies sont nécessaires et vitales. Voilà qui résume ce début de législature ! Austérité pour tous, voici la voie du redressement ! Pas de demi-mesure, il est temps de faire un effort et de sortir de notre rôle de profiteurs. Invalides, chômeurs, malades, jeunes, syndicalistes, sortons tous de cette oisiveté et brisons cette paresse qui nous empêche de prendre part activement à la société.

Oh ! Wait !

Ne sommes-nous pas déjà actifs ? Le bénéfice des acquis sociaux est-il un acte de fainéantise ? Notre protection sociale doit-elle devenir un luxe ? Mobilisons-nous pour faire entendre notre voix !

aller en haut de la page
e-mail Facebook Twitter Digg imprimer

27/10/2014

Ce week-end a été marqué par des étapes démocratiques importantes dans différents pays. Au Brésil, Dilma Rousseff, figure de proue du Parti des Travailleurs, va devoir construire son nouveau mandat présidentiel sur un score fortement étriqué, et ce, dans un climat tendu tant pour son parti que pour l’ensemble de son pays. En Ukraine, les pro-occidentaux semblent avoir réalisé un score historiquement haut ; fait qui sera, sans doute, à l’origine d’un remaniement complet du paysage politique alors qu’une part importante de la population issue de l’est du pays n’a pu se rendre aux urnes pour cause de guerre.
Enfin, la Tunisie organisait la seconde élection libre de son histoire. Si les résultats de cette élection historique ne sont pas encore connus, le taux de participation semble malheureusement avoir été particulièrement faible.
Si les élections sont toujours de grands moments pour la démocratie, il reste à espérer que les gagnants de celles-ci seront à même de relever les énormes défis auxquels doivent faire face leurs pays respectifs. A suivre donc !

aller en haut de la page
fil rss© Copyright 2010 - Conseil de la Jeunesse Catholique | développement web : Média-Animation | contact webmaster : info@cjc.be