Gîtes d’Etape du Centre Belge du Tourisme des Jeunes - CBTJ

Les Gîtes d’Etape sont un réseau et une association de tourisme social des jeunes, visant à favoriser un accès pour tous aux pratiques de tourisme et de loisirs, avec une attention particulière pour les personnes et groupes précarisés économiquement et/ou culturellement. La vision de l’asbl est celle d’un tourisme « pour tous » comme vecteur de démocratie, d’égalité et de développement citoyen.

Le principal réseau d’hébergement associatif pour jeunes en Belgique francophone.

1. Objectif

Les Gîtes d’Etape du CBTJ, Organisation de Jeunesse et de Tourisme Social, ont pour missions de …

  • Permettre la réflexion et l’accompagnement pédagogique des groupes hébergés.
  • Favoriser le développement personnel et citoyen par le dépaysement.
  • Faire vivre et découvrir à un maximum de jeunes les qualités de l’Environnement de nos gîtes (découverte de la nature, du patrimoine local, de la région).
  • Mettre à disposition des lieux d’hébergement collectif de qualité.
  • Favoriser l’accessibilité financière, physique et culturelle aux actions de l’association.

2. Fonctionnement général et public cible

Le public fréquentant nos gîtes est constitué d’enfants, de jeunes, de familles, de groupes et de locaux. Avec plus de 1700 lits disponibles toute l’année, les Gîtes d’Etape constituent le principal réseau d’hébergement associatif pour jeunes en Belgique francophone. Huit Gîtes Accueil proposent l’hébergement en pension complète ou non aux individuels et aux groupes et 25 Gîtes de Groupe permettent un fonctionnement en complète autonomie.

3. Principales activités

Durant l’été, nous proposons des stages à destination des 5-17 ans encadrés par des équipes d’animateurs bénévoles et professionnels. Différents thèmes permettent la découverte et le développement de connaissances variées en matière d’environnement, de créativité, etc.

Nous développons également des animations, des activités « nature », artistiques,… Par exemple, des expositions ou des balades thématiques (champignons, brame du cerf,…). Ces dernières sont organisées tout au long de l’année et sont à l’initiative des équipes des différents Gîtes Accueil. Pour certaines, des collaborations sont établies avec des Asbl d’animation.

Durant l’année scolaire, les gîtes accueillent les Classes Décou-Vertes. Ces classes de dépaysement sont destinées aux écoles et proposent une quarantaine de programmes différents. Les Classes Décou-Vertes ont pour objectifs de développer

  • l’adaptation aux contraintes de la vie en communauté,
  • des apprentissages cognitifs, sociaux, affectifs et psychomoteurs,
  • l’éducation au respect de la personnalité et des convictions de chacun.

4. Publications

Le catalogue des Classes Décou-Vertes présente aux écoles une quarantaine de séjours autour du cirque, des arts d’expression, des médias, de la nature... . Le « Guide des hébergements » présente, quant à lui, les différents gîtes du réseau. Nous disposons également de folders pour les gîtes de Wanne, Han-sur-Lesse, Rochefort, Eupen, Mozet, Villers-St-Gertrude et Ovifat.

5. Historique

La fondation officielle de l’asbl remonte à 1937, année où l’abbé de Smedt fonde les Colonies fraternelles de la jeunesse. L’objectif principal est d’offrir aux enfants défavorisés et aux jeunes n’ayant pas les moyens de voyager des séjours au grand air à prix réduits pendant les vacances.

Les années 80 sont marquées par des partenariats et autres collaborations avec diverses associations (OITS, CJC… auxquels l’asbl est toujours affiliée à ce jour) mais également par une participation à des foires, des colloques et des congrès axés sur le Tourisme Social.

C’est en 1985 que l’asbl se voit attribuer sa dénomination actuelle : Les Gîtes d’Etape du CBTJ. Le public se diversifie progressivement. La mise sur pied des classes Décou-Vertes au début des années 90 se traduit par une augmentation du public scolaire.

Depuis le début des années 2000, grâce à leur reconnaissance par la Fédération Wallonie- Bruxelles comme Centres de Rencontres et d’Hébergement (CRH), certains Gîtes développent des activités pour et avec la population locale afin de favoriser la rencontre de celle-ci avec le public en hébergement.