Archives

02/12/2005

J’y étais "La manif pour le non marchand"

Manifester pour quoi ?

Le 2/12/2005, des travailleurs du « non marchand » se sont rassemblés, dont moi. On réclamait un traitement digne,... dans ses sens financier et humain. Financièrement, parce que les rémunérations sont basses. Elles sont « bloquées » à 80% du salaire « de référence ». Humain, parce que des accords sont signés et ne sont pas appliqués, ou en retard, ou partiellement. C’est difficile à vivre : savoir que vous pourriez gagnez les 20% restants si... Si quoi ? Si la Communauté Française prenait ses responsabilités. Elle peut payer à 100 %... Elle peut se décider à appliquer ce qu’elle promet depuis 5 ans...

Pourquoi manifester ?

Lorsque je manifeste, je suis toujours assailli d’un doute, d’une angoisse abyssale. Je m’interroge en mon moi-même : mais qu’est-ce que je fais ici ? Mais une manifestation a toujours un impact. Plus ou moins grand, bien sûr, et difficilement quantifiable. Les gens en parlent, parfois les médias, cela sensibilise participants et spectateurs.

Imaginez les ministres et leurs cabinets. Vous avez déjà essayé de travailler avec une foule beuglante sous vos fenêtres ? Vous croyez qu’ils sont fiers de se mettre à dos des milliers de personnes ? Le 2/12 ils ont pris en compte notre voix. Il a fallu quelques jours pour libérer de l’argent. Des cacahuètes histoire de nous couper la faim. Mais c’était déjà ça. Allez, en 2006 on passe à 100 %.

Benny